comme dans un rêve...

Après un Weekend long et difficile de travail, entrecoupé de quelques rares moments de détentes... je suis rentré vers 4h00 du matin, l'impression que le pire était derrière moi... Imaginez une migration de domaine, un remaniement important du traitement des emails...

bref, un Weekend complexe et nerveusement éprouvant... J'avais du faire l'impasse sur l'hommage a Ritchie...
j'aurais préféré lui rendre hommage au théâtre de verdure, une bouteille de cidre a la main, le regard poser sur la vie... Pas dans un mouvement "commerciale", et oui, il y a bien eut un hommage, mais je ne pouvais pas cautionner le lieu, ni l'évènement qui s'y déroulait pour un hommage a Ritchie

Donc rentré vers 4h00 du matin, le temps de me mettre au lit, il n'est pas loin de 5 heure quand je m'endors finalement... premier coup de téléphone vers 9h00 pour régler un petit problème technique... même a moitié endormis, je donne une réponse cohérentes.. je me rendors directe...

A peu près une heure après, Rosy me téléphone... dans mon demi sommeil elle m'annonce la terrible nouvelle: Chaton a eut un accident de voiture...

la journée est passée, elle a été pourrie par cette idée... ce sentiment... tout a foiré...

je suis rentré le soir, toujours avec ce malaise, j'ai eut des informations, cela ne m'a pas aider...

et là curieusement, tout reviens...

les visages des disparus, leurs envies de vies, leurs projets... tout.

j'ignore ce que l'avenir nous réserve; ce soir je pense a pilie, aux parents de chaton... et a tous ceux qui restent...

finalement partir est facile, c'est ceux qui restent qui trinquent...

un jour dans ma tête

j'ai écrit cela un jour, pour une femme merveilleuse, je ne lui ais jamais dit cela avant.
Maintenant, quoi qu'il arrive, c'est trop tard... Nos vies ont pris des chemins par trop différent; je ne regrette pas le chemin parcouru, il est derrière moi, j'aime à penser que les meilleurs moments sont ceux que l'on n'a pas encore vécu...

J'ai appris beaucoup en 8 ans, j'en apprends chaque jour un peu plus sur moi...
Et dire que tout est parti d'elle... Si elle venait a lire ces lignes, elle se reconnaitra sans doute, les choses changent, et mes sentiments ont évolués, eux aussi, mais leur force n'a jamais faibli, que du contraire...

Il y en a eu d'autres, et grâce à l'enseignement de vie de cette personne, toutes ont gardées une place dans mon coeur, et peu à peu, celui-ci s'est agrandit...
A chaque rencontre dont la vie me gratifie, je repousse un peu plus les murs de mon coeur pour y accueillir les nouveaux venus...
Ce type de pensée n'est pas toujours facile à vivre, surtout pour les autres, mais je ne crois pas en l'Amour, je crois en l'Amours...

ce soir, j'ai pensé à toi...

Simplement, pour ce que tu es; pas ce que tu représentes ni ce que tu parais, juste pour toi...

Tu as énormément de valeur à mes yeux... Et jamais je ne te l'avais ouvertement dit.
Tu es, quelques part, l'une des choses qui à construit l'adulte (irresponsable) que je suis, et pour cela, cette petite chose, ce petit don que tu m'a fait un jour, je serais toujours la près de toi, quand tu auras besoin de moi...

tu n'as pas besoin de pleurer pour que je viennes sécher tes larmes,
tu n'as pas besoin de crier pour que je viennes te dorloter,
tu n'as pas besoin de souffrir pour que je viennes te consoler;
il te suffit juste de m'appeler, et je viendrais.

4 mots sur un piano

j'ai une chanson en tête qui corresponds tellement bien à ce que peut etre la vie... l'amour et tout le reste...

cette chanson est pour une personne qui compte... et qui comprendra...

Quatre mots sur un piano, ceux qu'elle a laissés
Quatre c'est autant de trop, je sais compter
Quatre vents sur un passé, mes rêves envolés
Mais qu'aurait donc cet autre que je n'ai ?
Ne le saurai-je jamais

Pages

S'abonner à NoX - Rhea RSS